FANDOM


Omer Jarrah est le frère ainé de Sayid.

Alors que Sayid et Omer étaient enfants, leur père s'approche d'Omer et lui demande qu'il tue un poulet tout seul, afin de prouver qu'il est un homme. Omer hésite et tient le couperet en main un certain temps sans arriver à le faire. Sayid arrive alors et tord le coup d'un des poulets sous ses yeux puis luis donne. Leur père pense au début qu'Omer l'a tué et il est content, mais quand il apprend que ce n'est pas lui il fait remarquer d'un ton critique qu'au moins l'un d'entre eux sera un homme et félicite fièrement Sayid. (Le Prisonnier)

AnecdotesModifier

  • En arabe , le prénom « Omer », écrit « عمر », se translittère parfois en « Omar », « Umar » ou « Umer » et signifie « vivant » et « aîné ».
  • Dans l'Islam, Omar Ibn Al-Khattab est le second calife musulman et l'un des personnages les plus éminents des premières heures de l'Islam. Il est l'un des compagnons du prophète et un de ses beaux-pères. La popularité de ce prénom dans le monde arabe provient de la renommée de celui-ci auprès des Musulmans. Sa conversion à l'Islam est parmi les plus célèbres dans la tradition musulmane.
  • Ce personnage était officiellement crédité en tant que « garçon irakien » dans le communiqué de presse pour Le Prisonnier.
  • Dans la scène, le prénom d'Omer est dit trois fois par son père, bien que cela n'apparaisse pas dans les sous-titres.