FANDOM


Mystery Tales était une série de comics publiée par Atlas Comics (maintenant connue en tant que Marvel) entre mars 1952 et août 1957. 54 numéros ont été édités. Le numéro 40 est apparu dans LOST pendant l'épisode Le Messager et l'une des nouvelles de ce numéro, March Has 32 Days, a aussi été mentionnée dans le dernier jeu en réalité alternée, Campagne de recrutement du Projet DHARMA.

Nouvelles de ce numéroModifier

  • The Hidden Land! (« Le monde caché ! ») - 4 pages - Manny Stallman
  • A Warning Voice! (« Un avertissement ! ») - 4 pages - Vic Carrabotta
  • The Travelers (« Les voyageurs ») - 2 pages - ??
  • Crossroads of Destiny! (« Destin croisé ! ») - 4 pages - Jim Mooney
Note : met en scène le général romain Jules César (100-44 av. J.-C.) et le navigateur italien Cristophe Colomb (1451-1506)
  • Sammy's Secret! (« Le secret de Sammy ! ») - 3 pages - Werner Roth
  • The Silent Stranger (« L'étranger silencieux ») - 4 pages - Ed Winiarski
  • March Has 32 Days (« Mars a 32 jours ») - 4 pages - Steve Ditko


Références dans LOSTModifier

Le numéro 40, dont la couverture date d'avril 1956 et contient l'annonce « What was the secret of the mysterious 'HIDDEN LAND!' » (« Ce qu'était le secret du mystérieux 'MONDE CACHÉ' ! ») est l'un des objets que Richard Alpert présenta à John Locke afin de le tester dans Le Messager. En fin de compte, Locke, alors âgé de 5 ans, n'a pas considéré que ce comic lui appartenait déjà.

Dans le jeu en réalité alternée Campagne de recrutement du Projet DHARMA, la source du premier e-mail de Octagon Global Recruiting contient le commentaire HTML « March Has 32 Days ».

March Has 32 DaysModifier

March32

La première page de March Has 32 Days de Mystery Tales No. 40

La nouvelle, référencée dans le jeu en réalité alternée est peut-être le parallèle avec le récit de la série le plus intéressant. Elle raconte l'histoire d'un certain John Billings qui rate l'inspection d'un pont le 31 mars afin de dire au-revoir à sa femme, Lisa, à l'aéroport avant qu'elle ne s'envole pour une destination inconnue. Plus tard, le même jour, le pont s'effondre et, bien que personne n'a été blessé, John se sent coupable. John souhaite qu'il puisse revivre ce jour, bien qu'il se plaigne qu'il prendrait à nouveau la même décision. Sans aucune explication, tout devient noir et il se réveille pour découvrir qu'il est toujours le 31 mars. John est déterminé à inspecter ce pont cette fois, mais un collègue le persuade de ne pas le faire et insiste que le pont a déjà été inspecté et est sûr. Sur le chemin pour l'aéroport, John réalise qu'il fait ce qu'il craignait de faire et bifurque pour aller au pont. Là-bas, il trouve un défaut de construction et empêche le pont de s'écrouler. Bien que John considère que cette expérience n'a été rien d'autre qu'un rêve, les astronomes notent avec confusion qu'ils ont déterminé que cette année mars avait 32 jours et « [ils] ne sauront jamais pourquoi ! »

Rapports avec LOSTModifier

MarchP2

Les nombres 42 et 8 apparaissent sur la deuxième page

  • John Billings dit au-revoir à sa femme à l'aéroport à 11h15, la même heure que [Sun]] avait choisi pour trouver une excuse pour quitter Jin à l'aéroport de Sydney. (Regard vers l'ouest)
  • À l'aéroport, les nombres 42 et 8 apparaissent en premier sur une liste de vols placardée sur un mur. (Nombres)
  • Le voyage temporel de John Billing rappelle le flashback de Desmond dans lequel il revit le jour de sa rupture avec Penny et se plaint en pensant qu'il a fait une erreur et qu'il l'a déjà fait avant et essaye alors de changer le passé après avoir hésité. (Impression de déjà vu)
  • Les changements inexpliqués du cours du temps et observés dans le reste du monde par les astronomes fait penser aux effets de distorsion du temps sur l'île.

AnecdotesModifier

  • John Billings, le protagoniste de la nouvelle March Has 32 Days est aussi le nom d'un docteur australien réputé qui a développé une méthode de contraception naturelle connue sous le nom de « Méthode d'ovulation Billings ». La mort du Dr Billing le 1er avril 2007 a eu un impact si considérable que le New York Times a produit une nécrologie de 500 mots.
    • Il y a beaucoup de parallèles entre le vrai Dr John Billings, celui de la nouvelle et la série, comme le fait que le Dr Billings est australien, qu'il était très connu pour ses recherches sur la grossesse et qu'il est mort un 1er avril (soit le 32 mars).

Liens externesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-ND  .