Les Six du vol Oceanic : une conspiration est un documentaire de 20 minutes présent en exclusivité sur le second DVD de bonus du coffret intégrale de la saison 4 de la série. Il a volontairement été édité dans le style des documentaires amateurs sur les conspirations, tels que Loose Change.

Le documentaire semble pouvoir s'insérer au troisième trimestre 2007 dans la chronologie de la série (lors du double-anniversaire de commémoration du crash, le 22 septembre 2007 ?), quelques temps après que Jack a commencé à se droguer à l'oxycodone ; autrement dit, entre les saisons 4 et 5.

Contenu du documentaire[modifier | modifier le wikicode]

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Le lieu du crash tel qu'il est montré à la conférence de presse d'Oceanic Airlines

Le documentaire commence en supposant que le spectateur est au courant de l'histoire des Six du vol Oceanic. À travers le documentaire, des scènes déjà vues nous sont montrées, notamment la conférence de presse et l'entrée de Kate au tribunal. Elles sont toutefois filmées sous d'autres angles, dans un style rappelant un montage vidéo enregistré d'émissions TV.

Au départ, les éléments de l'histoire officielle des Six est remise en cause : comment ils ont pu survivre 108 jours, comment les courants les ont amenés à Membata, etc. Puis l'histoire officielle connue du grand public est rappelée, et des commentaires sur la célébrité des Six du vol Oceanic sont émis. L'introduction termine en disant que « franchement, l'histoire officielle est tellement improbable qu'on présume tous qu'elle est forcément vraie. »

Possibilité du crash dans l'océan[modifier | modifier le wikicode]

Dans toute l'histoire de l'aviation, le nombre de jets larges qui ont réussi un atterrissage sur l'eau est de zéro.

Citation du magazine Global Economy daté de 2002

Bill Waldoc, professeur de sciences de la sécurité à l'université aéronautique Embry-Riddle, nous fait part de ses opinions personnelles sur le sujet. Il présente l'improbabilité de survivre à l'impact de l'eau, qui serait comparable à du ciment à la vitesse de l'avion. Bill Waldoc prétend que l'avion aurait dû être brisé en « des millions de morceaux ».

Bill Waldoc commente alors les images des robots téléguidés du Christiane I et expose qu'il est impossible que l'avion soit intact à la profondeur où il est, plutôt qu'en de nombreux morceaux éparpillés sur les fonds marins sur une grande distance. La fosse de Java semble l'endroit idéal pour empêcher toute tentative de récupération de l'épave, du fait de sa très grande profondeur.

À qui sont les corps ?[modifier | modifier le wikicode]

Une standardiste dont l'identité est tenue secrète par masquage vidéo explique qu'elle a reçu un appel d'un homme (de toute évidence Frank dans l'épisode Enfin les secours ?) qui a appelé la ligne d'urgence d'Oceanic pour annoncer que les images du pilotes montrées à la télévision ne pouvaient pas être celles de Seth Norris.

Une simulation du résultat d'un crash d'avion dans l'océan

Concernant les corps en général, Bill Waldoc explique qu'il est impossible qu'ils aient cette apparence, quand on prend en compte la très basse température des eaux profondes et la quantité de poissons qui pourraient se nourrir des restes des passagers.

Les conditions de vie des survivants[modifier | modifier le wikicode]

En considérant vraie l'histoire des Six du vol Oceanic, le documentaire soulève la question de savoir comment le vol Oceanic 815 a pu être retrouvé à 1 500 km hors de sa trajectoire. Les Six ont déclaré avoir été portés jusqu'à Membata par les courants. Toutefois, les courants en septembre 2004 allaient vers l'ouest, et non vers l'est, où se trouve Membata.

Concernant Boone, Libby et Charlie, le documentaire nous annonce que des milliers de fans de Charlie Pace ont demandé à Oceanic de localiser Membata pour y construire un mémorial, mais Oceanic a refusé.

Des experts de la santé étudient ensuite les conditions de vie des survivants. Il est impossible que des poissons et des noix de coco, comme il a été pourtant annoncé dans l'histoire officielle, aient alimenté les Six. Ils auraient donc dû brûler leurs réserves de graisses puis perdre du poids ; environ 25 % pendant les trois mois de leur disparition. De plus, les caméras de surveillance de l'aéroport ont permis de comparer des photos avant le crash avec des photos du sauvetage sur Membata, qui présentent des incohérences :

  • changement de vêtements
  • même coupe de cheveux pour Jack et rasage : oui mais comment ?
  • pas de perte de poids

Concernant ce dernier élément, le documentaire laisse sous-entendre fortement que les Six auraient pratiqué le cannibalisme et se seraient nourris des trois autres survivants mentionnés par Jack à la conférence de presse.

La grossesse de Kate[modifier | modifier le wikicode]

Des interrogations sur l'âge d'Aaron sont soulevées : il était impossible que Kate soit enceinte de six mois, d'après Shianna Mitchell, qui a fait un examen de routine à Kate deux jours après le sauvetage des Six. Danny Barnes prétend qu'elle a parlé à une passagère s'appelant Claire à l'aéroport de Sydney, le 22 septembre 2004, jour du crash du vol 815. Il est fortement suggéré qu'Aaron n'a pas cinq mois.

Finalement, un homme haut-placé d'Oceanic Airlines déclare qu'il est ridicule de penser que le crash a pu être manigancé ; cela n'a aucun sens pour Oceanic de se faire de la mauvaise publicité.

Les faits connus de façon certaine[modifier | modifier le wikicode]

En guise de synthèse, le documentaire rassemble les faits « réels » que l'on peut croire :

  1. Le vol Oceanic 815 décolle de Sydney en direction de Los Angeles.
  2. Six heures plus tard, tout contact radio est perdu avec l'appareil.
  3. Cinq passagers et une potentielle sixième enceinte d'Aaron quittent l'avion.
  4. Puisque l'avion ne s'est pas écrasé en mer, il a été détourné et des passagers ont été évacués.
  5. Pendant 108 jours, les Six du vol Oceanic ont eu accès à un abri, de la nourriture, des vêtements, etc. et Aaron est né à ce moment.
  6. Deux mois après le « crash », le Christiane I a découvert la fausse épave.
  7. En janvier 2005, les Six du vol Oceanic ont échoué sur les plages de l'île de Sumba.

La conspiration[modifier | modifier le wikicode]

Le documentaire conclut en demandant qui peut bien avoir mis en scène une fausse épave du vol 815. L'opération a nécessairement eu besoin d'un fonds financier conséquent et la coopération d'organisation du plus haut niveau, comme le gouvernement fédéral des États-Unis, les Nations Unies, ou une « organisation inconnue avec une portée internationale sans précédent ». Les dernières images du documentaires retracent les évènements tragiques de 2005 à fin 2007, notamment la mort de Nadia ; après avoir mis en lumière que les Six semblaient à l'origine motivés par l'argent et la renommée, la question finale est de savoir de quoi, ou de qui, ont maintenant peur les Six du vol Oceanic.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • Les compagnies mentionnées dans le documentaires existent bel et bien.
  • L'histoire de Danny Barnes concernant une discussion entre Claire et « un pilote » fait référence à une scène coupée de l'épisode L'Exode (2/3) dans laquelle on voit Claire parler à Seth Norris dans un flashback.
  • En janvier 2009, un pilote a réussi à faire amerrir son avion sur l'Hudson à New York après une avarie sur l'avion et ce sans faire de victimes(1).

Liste des nouveaux personnages introduits[modifier | modifier le wikicode]

  • Bill Waldock
  • Janet Sprintal (voix uniquement)
  • Dr Janet Mayer
  • Sheanna Mitchell (voix uniquement)
  • Dr Gail N. Jackson
  • Deux femmes asiatiques enceintes
  • Danny Barnes
  • Employé haut-placé d'Oceanic Airlines

Liste des nouvelles compagnies introduites[modifier | modifier le wikicode]

Questions sans réponse[modifier | modifier le wikicode]

Questions sans réponse
  1. Ne pas répondre aux questions ici mais dans la page de théories.
  2. Laisser les questions ouvertes et neutres, ne pas suggérer de réponses.
Pour les théories des fans sur ces questions sans réponse voir la page de théories de cet article.
  • Pourquoi le narrateur suggère-t-il sans raison apparente que les débris ont été jetés d'un navire ?
  • Qui sont la standardiste masquée travaillant pour la ligne d'urgence Oceanic Airlines et l'employé haut-placé dont on ne voit que la silhouette ?

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Voir le site de Métro, par exemple


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-ND .