FANDOM


Florence était la mère adoptive de John Locke. Elle a adopté John peu de temps après sa naissance. Elle est la mère de Melissa (et peut-être était-elle aussi celle de Jeannie).

Quand John avait 5 ans, Florence dit à ce dernier qu'un homme voulait le voir et qu'il devait faire ce qu'il lui demanderait. Richard Alpert se présenta et dit à John qu'il dirigeait une école pour enfants spéciaux et qu'il avait des raisons de croire qu'il était l'un d'entre eux et qu'il voulait le tester. Plus tard, Florence entra dans la pièce et demanda comment John s'en était sorti. Richard lui répondit que John n'était pas encore tout à fait prêt pour son école et sortit de la maison. Florence gronda John et lui demanda ce qu'il avait fait et il baissa les yeux d'un air abattu. (Le Messager)

Il n'est pas certain que Florence est la même mère adoptive dont John parle dans Le Prix de la vengeance. Après que sa sœur Jeannie soit tombée d'une structure de jeux et se soit brisée la nuque, la mère adoptive s'en est voulue. Elle a arrêté de manger et de dormir. Les voisins ont commencé à parler, effrayés du fait qu'elle puisse se faire quelque chose. À peu près 6 mois après l'enterrement de Jeanie, un golden retriever vint par la route, se dirigea droit vers la maison, s'assit et regarda vers la mère adoptive de John. Elle détourna les yeux et se mit à pleurer. Elle pensait que le chien était possédé de l'esprit de Jeanie. Le chien dormait dans l'ancienne chambre de Jeanie, sur son ancien lit, et resta avec eux jusqu'à ce que sa mère adoptive mourut 5 ans plus tard. Il disparut alors.

AnecdotesModifier

Pendant la recherche de casting pour Le Messager elle était décrit de la façon suivante : « Florence. N'importe quelle origine, la trentaine. Une mère adoptive qui est épuisée et bouleversée. Elle est enchantée par l'arrivée d'un visiteur inattendu et espère anxieusement qu'il pourra l'aider mais elle sévit quand ça ne se passe pas bien. Co-star. »