Cette information est tirée du jeu en réalité alternée Find 815
Find815.jpg
voir · modifier
Chapitre 0 · Chapitre 1 · Chapitre 2 · Chapitre 3 · Chapitre 4 · Chapitre 5
Personnages :   Sam Thomas · Sonya · Ockham · Oscar Talbot · Personnages secondaires
Sites Web : Flyoceanicair.com · Find815.com · The-Maxwell-Group.com
Entreprises : Oceanic Airlines · Groupe Maxwell · Austral Air
Lieux : Christiane I · Rocher Noir · Fosse de Java · Jakarta


Cet article détaille le chapitre 4 du jeu en réalité alternée Find 815. Il est introduit sur find815.com par :

Quand Sam essaye de devancer Talbot et localiser la position exacte des coordonnées cela donne des résultats inattendus.


Résumé des trois premiers chapitres[modifier | modifier le wikicode]

Une courte vidéo récapitule succinctement ce qui s'est déroulé durant le 3ème chapitre du jeu, ce qui permet aux nouveaux joueurs d'entrer directement dans le vif de l'action s'ils le souhaitent.

Pirater l'ECDIS[modifier | modifier le wikicode]

Quand Ockham part momentanément, Sam en profite pour couper rapidement un fil du ystème de visualisation de cartes électroniques et d'informations (ECDIS), pour qu'il ait l'air endommagé. Quand Ockham revient, il demande à Sam d'y jeter un un coup d'œil. Après qu'il soit de nouveau parti, Sam rebranche le fil de l'ECDIS et infiltre un programme pirate.

La grille de piratage du mot de passe

Le joueur doit essayer de casser le chiffrage de l'ECDIS en trouvant la combinaison correcte qui sert de mot de passe. Sur huit caractères possibles, les cinq corrects doivent être trouvés puis être placés dans le bon ordre. L'activité est basée sur le Mastermind, un jeu de réflexion où un joueur essaye de déchiffrer un code composé d'une combinaison de couleurs.

Si le joueur ne trouve pas le mot de passe correct avant dix tentatives, une alarme se met en marche. Sam est alors surpris la main dans le sac par Talbot et Ockham.
Si le joueur trouve le mot de passe correct, Sam peut voir sur l'ECDIS la localisation des coordonnées. Ockham et Talbot reviennent. Ockham remarque que l'ECDIS fonctionne à nouveau. Sam lui dit que c'était juste un fil déconnecté. Ockham est soulagé et laisse entendre à Sam qu'il risque désormais de faire appel à lui 24h sur 24. Quand Sam retourne à sa cabine, Talbot est là et l'accuse de mentir au sujet de l'ECDIS. Talbot lui montre alors le papier sur lequel Sam avait noté les coordonnées et lui demande à quoi elles servent. Au début Sam ne répond pas mais finit par lui dire qu'elles lui viennent du Groupe Maxwell. Talbot dit alors à Sam que tout ceci le dépasse et qu'il doit rester loin de l'endroit correspondant à ces coordonnées car il n'y trouvera pas ce qu'il cherche.

Code du stégosaure[modifier | modifier le wikicode]

Le code en braille dans la vidéo de Sam

Les nombres et flèches qui permettent de résoudre le mot de passe

On découvre le mot de passe obtenu en lançant OPENSTEGO sur l'image du stégosaure du chapitre 3. Une image sur laquelle figure des flèches et des nombres qui apparaît dans la dernière vidéo peut être utilisée en conjonction avec le message en braille du chapitre 3 pour déterminer le mot de passe X4x98adf09 (les nombres représentent les équivalents numériques des caractères brailles et les flèches déterminent la casse). En entrant le mot de passe on obtient un fichier binaire. Le code binaire se convertit en une chaîne hexadécimale, qui se convertit en une chaîne Base64 qui donne un titre d'un poème de Walt Whitman, When I heard the Learn’d Astronomer (J'ai entendu le savant astronome).

Voici ce qui dit le poème :


When I heard the learn’d astronomer

When the proofs, the figures, were ranged in columns before me

When I was shown the charts and the diagrams, to add, divide, and measure them

When I, sitting, heard the astronomer, where he lectured with much applause in the lecture-room,

How soon, unaccountable, I became tired and sick

Till rising and gliding out, I wander’d off by myself,

In the mystical moist night-air, and from time to time,

Look’d up in perfect silence at the stars


Richard, du bureau de Randy, laisse un message vocal à Sam où il lui apprend qu'il a reçu un remboursement d'assurance. Ce remboursement porte sur la fabrique de boîte, dans laquelle il avait investi sur une suggestion de Randy, qui a brûlé.

Sam envoie un e-mail à Tracey pour lui dire qu'il ne prendra pas de vacances. Il se sent nostalgique et demande si elle a parlé à sa mère. Dans sa réponse, Tracey lui dit qu'elle a parlé à sa mère qui s'inquiète beaucoup pour lui mais qu'elle va bien. Tracey ajoute ensuite qu'elle a accepté son invitation pour le jour de Noël. Sam envoie un message à Randy au sujet du remboursement concernant la fabrique de boîte et lui demande des conseils pour ses impôts. Sam reçoit encore un autre e-mail anonyme contenant cette fois-ci une longue suite de chiffres et de lettres. Les lettres sur chaque ligne forment une anagramme que l'ont peut traduire « Love you madly » (« je t'aime à la folie ») grâce à un code de substitution.

Sam marche le long du pont du Christiane I de nuit quand il remarque ce qui semble être une aurore boréale. Il attrape alors des jumelles pour voir plus précisément de quoi il s'agit mais, bien à l'inverse de lui donner plus d'informations, cela le laisse plus confus.

Chasse aux indices du 4ème chapitre[modifier | modifier le wikicode]

Le joueur participe ensuite à une chasse aux indices, dans laquelle divers indices des trois premières saisons de LOST peuvent être découverts en explorant le salon du bateau : « Vincent » (chien) pour la saison 1, « Cygne » pour la saison 2 et « parachute » pour la Saison 3. Le mot de passe pour l'indice de la saison 4 peut être trouvé sur un site Web partenaire grâce à un jeu intitulé « Pinpoint the Coordinates » (« localiser les coordonnées ») et dans lequel le joueur doit placer des marqueurs sur une carte de la Fosse de Java. Les mots de passe sont « Frank Lapidus » (sur ABC.com) ou « Miles Straume » (sur Yahoo!7). L'indice de la saison 4 est alors révélé : « Boîte de pilules Santa Rosa ». Il y a sur cette boîte un numéro de série qui, une fois décodé en remplaçant les numéros par des lettres, révèle la phrase « campmillar bonusclue ». Le Camp Millar est situé à Svalbard, un archipel de l'océan Arctique.

Sam envoie un e-mail à Tracey à qui il demande son opinion sur les étranges lumières vertes qu'il a vu l'autre nuit. Elle lui répond que c'était probablement une aurore boréale, un phénomène normal provoqué par les forces magnétiques dans l'atmosphère. Elle remarque cependant qu'elles se produisent habituellement autour des régions polaires et ne disparaissent pas aussi rapidement que celles qu'il a vues. Sam regarde ensuite un site Web sur les aurores australes qui lui donne une vue d'ensemble du phénomène.

Journal vidéo du 4ème chapitre[modifier | modifier le wikicode]

Sam exprime son incompréhension sur le but des messages cachés envoyés par le Groupe Maxwell :

Je ne peux pas coincer Talbot. Il se paie ma tête. Un instant je suis en avance sur le mec, et pile après on dirait qu'il lit dans mon esprit. J'ai regardé ces coordonnées, et elles sont bien dans la grille de recherches. Quand Talbot a trouvé le morceau de papier où je les ai écrites, il a voulu savoir où je les ai eues. Je lui ai dit : le Groupe Maxwell. Il a simplement souri. Il a dit que je ne savais pas à qui j'avais affaire. Bah il a au moins ça de juste, j'en ai absolument aucune idée. Je ne sais pas qui est ce Groupe Maxwell. Je ne sais pas ce qu'ils font, pourquoi ils le font, et par qui ils le font faire. Oh, et j'ai encore eu un e-mail, maintenant ils ne font plus que jouer. Cette fois c'était un autre code, et quand on le déchiffre, ça donne "Je t'aime à la folie". Sonya et moi on dit ça tout le temps. Pourquoi l'envoyer ? C'est censé m'aider ? Me faire sentir mieux ? Bien sûr que non, c'est censé m'encombrer le cerveau. Je sais pas. Je sais pas, c'est peut-être pour m'encourager. Me faire penser à Sonya. Et bah merci bien, mais je n'ai pas besoin d'aide. Elle est tout ce à quoi je pense. Ce sera notre huitième anniversaire dans deux jours. Alors, je sais que c'est fou, que je ne peux pas faire confiance à ces gens, mais s'ils veulent que je trouve le Rocher Noir, je vais le faire. Je dois aller à ces coordonnées. Et après, peut-être qu'ils me donneront ce que je veux.

Les équations dans la vidéo de Sam

La vidéo contient plusieurs images cachées d'un article de James Clerk Maxwell intitulé On Physical Lines of Force, publié initialement dans le London, Edinburgh, and Dublin Philosophical Magazine and Journal of Science (fichier PDF) . Les images sont celles d'une équation intermédiaire décrivant la force directionnelle magnétique par unité de volume. À la fin du journal vidéo, une autre image remercie le joueur d'avoir regardé attentivement.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-ND .