FANDOM


Oceanic Airlines a tenu une conférence de presse après le retour des « Six du vol Oceanic ».

Conférence de presseModifier

DeckerMapFF

Karen Decker montre une carte du lieu du crash

Karen Decker, la chargée des relations publiques pour Oceanic Airlines, modère la conférence de presse avec les « Six du vol Oceanic » qui a lieu dans un hangar à avion d'Honolulu peut de temps après leur retour. D'après le lieu où l'épave de l'avion a été retrouvée dans la fosse de Java, Karen Decker montre approximativement l'endroit où l'avion s'est écrasé sur une carte d'Indonésie, supposant que les 8 survivants du crash auraient alors été emportés par le courant jusqu'à l'île de Membata. Elle explique ensuite que Membata est une petite île inhabitée qui fait partie des petites îles de la Sonde. Elle ajoute que Kate a accouché de Aaron sur cette île.

Elle raconte ensuite que le 103e jour, une embarcation de secours d'un bateau de pêche détruit par un typhon s'est échouée sur l'île. Ils y seraient monté à bord le 108e jour et auraient traversé l'océan pour arriver à l'île Sumba, où des pêcheurs d'un village appelé Manukangga, les ont secourus. Par ailleurs, elle montre aux journalistes une photographie prise par l'un des pêcheurs. Puis, les survivants auraient été confiés aux garde-côtes américains qui les auraient ramenés jusqu'à Honolulu.

Questions des journalistes et réponsesModifier

Après l'exposé de Karen Decker, diverses questions sont posées aux « Six du vol Oceanic ». Elles portent sur le crash, les autres survivants et la chronologie des évènements. Plusieurs journalistes semblent avoir des doutes sur la validité de l'histoire des survivants et posent plusieurs questions remettant en cause leurs propos. Toutes ces incertitudes aboutissent trois ans plus tard à la diffusion d’un documentaire, Les Six du vol Oceanic : une conspiration.

JackModifier

Jack est interrogé par un journaliste qui lui demande de décrire la sensation de l'avion heurtant l'eau. Jack répond en disant que c'est arrivé très rapidement. Ensuite, lui et quelques autres auraient ouvert une sortie de secours puis quitté l'avion. Jack explique qu'ils ont pu rester à la surface grâce à des gilets de sauvetage. Une journaliste leur fait alors remarquer qu'ils ont l'air en très bonne forme après avoir passé plus d'une centaine de jours coincés sur une île.

Révélé dans une scène présente sur la version finale des épisodes (p. ex. sur les DVD) : Jack nomme les trois autres survivants. Boone Carlyle, qui a succombé à d'importantes blessures internes très peu de temps après leur arrivée sur l'île de Membata, «une femme appelée Libby », morte à la fin de la première semaine et Charlie Pace, décédé très peu de temps avant qu'ils ne quittent Membata.

HurleyModifier

Immédiatement après le dernier commentaire sur leur état de santé, Hurley demande si la question le vise. Une journaliste lui demande ensuite s'il est content de récupérer son argent. Il répond qu'il n'en veut pas.

SunModifier

Une journaliste pose à Sun une question en coréen qu'un journaliste hors-champ lui demande de traduire. Sun reprend donc la question en anglais, « Est-ce que Jin est l'une des deux personnes mortes sur l'île ? ». Elle répond immédiatement que non, qu'il n'est jamais sorti de l'avion.

KateModifier

Kate est interrogée sur la manière dont elle a accouché d'Aaron sur l'île. Elle répond que c'était effrayant. Puis, le journaliste lui demande l'âge du bébé, ce à quoi Kate répond que Aaron a maintenant un peu plus de cinq semaines. Le journaliste fait alors un rapide calcul et en déduit que Kate était enceinte de six mois lors de son arrestation pour meurtre mais Karen Decker intervient en indiquant que les problèmes juridiques de Kate sont hors de propos.

SayidModifier

Lorsqu'il est interrogé sur son retour dans son pays natal, Sayid répond qu'il n'a plus d'attaches en Irak. Puis, une journaliste lui demande s'il est possible que d'autres survivants soient retrouvés, ce à quoi il répond :« Non. Absolument pas. »

Révélé dans une scène présente sur la version finale des épisodes (p. ex. sur les DVD) : Sayid confirme qu'il ne retournera pas en Irak en disant « Il n'y a rien pour moi en Irak. »

AaronModifier

Aaron était présent à la conférence de presse, dans les bras de Kate.


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-ND  .