FANDOM


Chris Dobson est un survivant du vol Oceanic 815 qui a assumé la rédaction du journal de Janelle publié sur le site Web d'ABC lors de la saison 2, après qu'il ait été apparemment perdu par Janelle Granger.

AvantModifier

Chris et Steve reviennent d'un voyage de deux semaines en Australie que Chris avait suggéré après le décès d'Elaine, l'épouse de Steve. Après avoir trouvé le journal de Janelle, Chris supprime de sa mémoire le souvenir de la mort de son frère et invente une histoire dans laquelle Steve est vivant et captif dans la station Cygne car suspecté d'être l'un des Autres (alors qu'il s'agit en réalité de Henry Gale).

Sur l'îleModifier

Le ton de Chris dans le journal est tout le temps introspectif et cynique, commentant la foi et la nature humaine, et devenant de plus en plus paranoïaque. Quand le personnage de Henry Gale a été introduit dans la série, Chris a fait référence au «suspecté Autre » captif dans la station Cygne comme étant son frère. A ce moment, son vrai nom n'était pas connu et les fans pensait que Chris était un Autre qui avait infiltré le groupe. Cette théorie était corroborée par le fait qu'il ne connaissait pas Janelle ainsi que par certains de ses propos :

  • Fixation sur les enfants : On nous apprend bien sûr à comprendre l'importance essentielle des enfants (Il semble également admirer Charlie dans ses efforts pour protéger Aaron.)
  • Propriété de l'île : Qui ces gens pensent-ils être ?... Ce n'est pas leur île.

Dans la dernière entrée de la saison, il révèle finalement que son frère est Steve Dobson, décédé le 22 décembre 2004 quand, lors du crash du vol Oceanic 815, un morceau du fuselage l'a heurté. Il avait une femme, Elaine, qui est décédée. C'est d'ailleurs pour l'aider à se remettre de cette perte que son frère lui a proposé un voyage en Australie. Steve avait changé de place avec lui dans l'avion car il déteste le siège du milieu. C'est sans doute pour ces raisons que, se sentant coupable, Chris a effacé la mort de son frère de sa mémoire.

AnecdoteModifier

Le journal ayant été créé par le service marketing d'ABC et non par les créateur de LOST, la canonicité du personnage et de son histoire est discutable.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-ND  .