FANDOM


Charles Widmore est le fondateur de la Widmore Corporation. C'est l'époux d'Eloise Widmore, le père de Daniel Widmore et Penelope Milton et l'employeur de Desmond Hume. (Et ils vécurent heureux)

À Los AngelesModifier

22 septembre 2004Modifier

Alors qu'il travaille dans son bureau, Charles Widmore reçoit la visite de son bras droit, Desmond Hume, juste après son arrivée à Los Angeles à bord du vol Oceanic 815. Widmore le salue chaleureusement mais reçoit un coup de fil le prévenant que Charlie Pace, le bassiste du groupe de rock qui devait donner un concert le soir-même avec fils Daniel, ne pourra pas venir pour l'occasion car il a été arrêté pour détention de stupéfiants. Par peur d'être sermonné par sa femme Eloise, Widmore confie à Desmond la mission de faire libérer Charlie. Il fait ensuite l'éloge de la vie de son employé, qui n'a ni famille ni amis, puis leur sert un verre de whisky MacCutcheon. Desmond semble gêné par tant d'attentions mais Widmore réplique que « Rien n'est trop bon pour [lui] ». (Et ils vécurent heureux)

Plus tard, Desmond est victime d'un accident de voiture et se retrouve à l'hôpital. Il demande au technicien des IRM de prévenir son patron, faute de famille à contacter. Par la suite, Desmond téléphone à Widmore pour l'informer que Charlie Pace a refusé de participer au concert. Charles lui reproche de ne pas avoir fait son maximum pour le retenir mais Desmond réplique qu'il s'agit seulement d'un concert. Ironique, Charles le charge alors de le répéter à sa femme. (Et ils vécurent heureux)

AnecdotesModifier

  • Dans la chronologie originale, Charles Widmore déteste Desmond. Dans cette chronologie, Desmond est son meilleur employé.
  • Dans la chronologie originale, Widmore n'est pas marié à Eloise et entretient peu de contacts avec son fils Daniel. Dans cette chronologie, il semble mener une véritable vie de famille avec ces deux derniers. De même, Penelope a pris son nom dans la chronologie originale alors qu'il s'agit de « Milton » dans celle-ci.
  • Dans la chronologie originale, Charles Widmore dit à Desmond qu'il n'est même pas digne de boire son whisky. Dans cette chronologie, il lui dit en servant son whisky que rien n'est trop bon pour lui.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-NC-ND .