FANDOM


La métaphore d'une boîte a été employée par Ben pour expliquer un des secrets de l'île à Locke dans l'épisode Sans retour :


Laissez-moi l'imager, ainsi, vous comprendrez. Une boîte. Vous en connaissez un rayon au sujet des boîtes, n'est-ce pas John ? Si je vous disais que quelque part sur cette île, il y a une boîte très grande et que, n'importe quoi que vous imaginiez, n'importe quoi que vous auriez voulu voir dedans y serait en ouvrant la boite ? Que diriez-vous de ça, John ?

3x13 TMFT tallahassee man revealed

L'homme de Tallahassee est révélé.

Ben montre ensuite à Locke un homme qu'il dit avoir sorti de la boîte magique. L'homme bâillonné et attaché à une chaise est Anthony Cooper, le père de Locke.

Quand Locke interroge Ben pour en savoir plus au sujet de la boîte dans l'épisode Mon père cet escroc, Ben lui répond « la boîte est une métaphore, John. » En dépit de celà, il continue à maintenir que des choses que les gens sur l'île veulent ou ont besoin apparaissent.

Dans le podcast du 26 mars 2007, Damon Lindelof a confirmé que la boîte est une métaphore pour autre chose : « Il serait un peu idiot de marcher jusqu'au milieu de l'île où il y aurait un genre de grand réfrigérateur avec le cheval de Kate, le chat de Sayid ou bien le père de Jack qui en sortiraient... Ce serait la pire idée dans l'histoire des idées. »

Dans Lost: The Answers, diffusé le 23 mai 2007, Carlton Cuse et Damon Lindelof ont commenté la nature de la métaphore de la boîte magique, en déclarant que que « l'île entière est une boîte magique. »

Autres référencesModifier

  • Hurley possède une compagnie de boîte. Locke et Randy y ont travaillé.
  • Après que Hurley a dit à Leonard qu'il a utilisé les nombres dans l'épisode La Loi des nombres, ce dernier lui hurle qu'il à ouvert la boite. Cependant il s'agit sans doute ici d'une allusion à la boîte de Pandore. (
  • Dans l'épisode L'Autre femme un coffret marqué « fabricant de boîte » peut être vu sur un mur à l'intérieur de la station Tempête.
  • Au moment de rentrer dans l'Orchidée dans l'épisode Ceux qui restent (2/3), Locke demande à Ben si c'est la boîte magique. Ben répond que non.

AnecdotesModifier

AbramsMysteryBox

J.J. Abrams et sa « boîte mystérieuse »

J.J. Abrams inclut souvent une intrigue secondaire au sujet d'une boîte au contenu mystérieux. En mars 2007, lors il a fait une présentation à TED (technologie, divertissement, conception) dans lequel il a expliqué son amour du mystère en utilisant la métaphore d'une boîte mystérieuse. J.J. Abrams à lui-même acheté une « mystérieuse boîte magique » enfant, et ne l'a jamais ouverte. Interview - « J.J. Abrams : La boîte mystérieuse »

Références culturellesModifier

  • La boîte décrite par Ben est semblable à la boîte noire dans The Third Policeman.
  • Dans la nouvelle de science-fiction russe, Roadside Picnic d'Arkady et Boris Strugatsky (adaptée dans le film d'Andrei Tarkovsky, Stalker), « la zone » est un secteur restreint et dangereux contenant les objets façonnés par des aliens et laissés après une visite sur terre (ou aux phénomènes paranormaux résultant du crash d'une météorite mystérieuse dans le film). Quelque part à l'intérieur de la zone se trouve une sphère d'or (dans le film une salle) avec la puissance d'accomplir les souhaits plus profonds.
  • Dans Monday Begins on Saturday, également d'Arkady et Boris Strugatsky, la couche (ou « filtre dimensionnel ») semble avoir le pouvoir de rendre réels les pensées du protagoniste, bien que le protagoniste lui-même ne semble posséder aucun contrôle à l'accession à la couche « magique ».
  • Dans The Diamond Age de Neal Stephenson, les gens peuvent créer ce qu'ils désirent en utilisant la nanotechnologie des compilateurs de matière.
  • Dans l'épisode Shore Leave de la série Star Trek: The Original Series les membres de l'Entreprise se retrouvent sur une planète qui semble créer les manifestations physiques de leurs pensées.